Search
  • asalvaire

Quarantaine Jour 41

Alors la semaine a démarré sur les chapeaux de roue avec mon ex m’annonçant Lundi à 9 heures du mat que son plus grand regret était de ne pas m’avoir fait un enfant.

Comme çà, c’est bien, on met la barre un peu haut histoire de pas s’ennuyer.

Et puis elle s’est terminée hier avec mon père me demandant de foutre le camp d’ici. Des claquements de porte et quelques verres de whisky plus tard, ma sécurité ne semblait plus guère assurée.

Une semaine haute en couleurs comme qui dirait. Du lourd. Deux Lions qui visiblement vivent bien l’enfermement. Alors qui c’est qui manque de résilience maintenant?

C’est sympa cette quarantaine, ça donne l’occasion aux gens de te dire ce qu’ils ne t’ont jamais dit de leur vie. Là on est à la phase regret + remords.

On attend l’appel des tontons pour s’excuser de nous avoir violées.

C’est le moment de la remise en question ultime.

Toute cette violence émotionnelle m’épuise.

La peur des réactions imprévisibles.

L’angoisse d’un départ inopiné.

Pourtant, moi, j’avais l’impression d’avoir trouvé mon rythme de croisière, une routine imperturbable qui me semblait pouvoir durer 8 ans.

Jus de citron / Petit Dej / Sport / Douche / Skype / Déjeuner / Zoom / Yoga / Gin Tonic / Diner / Series et hop on recommence. J'avais même upgradé la qualité de mes apéros.



C’était compter sans les émotions des autres autour et leur impact sur moi.

Je l’ai déjà dit, mais je le répète. Ce confinement est pour moi l’occasion d’accepter ma sensibilité et d’essayer de l’aimer mais ce n’est pas toujours facile. Un moindre conflit affecte mon énergie pendant 3 jours, 3 jours où je ne peux guère travailler, me concentrer, imaginer, rêver.

Et puis toutes ces discussions me renvoient toujours à la question de l’enracinement.

Tout le monde me dit, Aurélie, prend un appart à Barcelone. Paye 1000 euros par mois ou endette toi sur 30 ans pour un 50 mètres carrés où tu pourras être seule toute le temps.

Yeahhhh. Mon rêve absolu.

Mais je ne veux pas vivre seule. Et je ne pense pas être la seule à questionner ce modèle capitaliste bizarre où tout le monde bosse toute sa vie pour s’isoler côte à côte.


Cf le dilemme Freedom vs Belonging de Miki Kashtan (NVC)


Arnina Kashtan (via her sister Miki) offers a really nice visualization of the raw deal each of us are given when born into patriarchy. It is this choice: freedom and autonomy (a sense of self) or connection and belonging (being in relationship). Women are socially conditioned to give up their freedom in exchange for belonging; men sacrifice belonging for their independence (generalizing, of course). It’s a Sophie’s choice: what each of us deeply wants—and needs—is the integration of both.



Je l’ai fait rue Galileu pendant 4 ans.

Me réveiller seule. Manger seule. Diner seule. Me coucher seule avec mon joli Mac qui ne me quitte pas. Et les gens qui me disent: tu ne sais pas être seule…

C’est juste que je n’en ai aucune envie. Et c’est vrai qu’honnêtement si je dois vivre seule les 20 prochaines années sans même pouvoir voyager, j’ai un peu du mal à comprendre le sens de la vie.

Je voudrais vivre dans une masia avec des gens que j’aime. Je voudrais gagner au loto et acheter une grande maison en Catalogne avec une grande table en bois et un grand jardin. Et tout le monde pourrait venir tout le temps. Il y aurait toujours à manger et à boire et on ferait pousser des tomates.

Je voudrais vivre avec des gens qui ne vont pas s’en aller et ne vont pas me mettre dehors non plus.

Est-ce possible? Cela semble un rêve plus qu’une réalité.




Tout le monde attend la fin de cette quarantaine avec impatience.

Je ne sais même pas. Il va se passer quoi de différent?

J’attends quelque chose plus profond de la vie et je ne sais pas où le trouver. Un sentiment de complétude, d’appartenance. Et je ne crois pas que le 11 Mai en soit l’avènement.


En attendant, je suis devenue une grande fan de Sir David Attenborough, la star de la BBC en termes de documentaires animaliers... Tous les soirs à 20h30 sur Arte...



Et puis on fête la Saint Jordi comme on peut, de loin.



Cette semaine, j’ai interviewé une dame qui connaît bien le confinement. Kelda Wood a ramé seule 76 jours des Canaries aux Caraïbes…


Avec Shiftbalance, on démarre des interviews Instagram sympas comme Kristina qui a fondé le Center for Feminist Foreign Policy.



On essaie de monter une émission live sur Facebook...


Et puis chaque Vendredi, on se retrouve sur Zoom pour imaginer le futur...





Quelques citations des Glorieuses:


La vraie question n’est pas « Comment faire confiance aux hommes lorsqu’on n’a eu que (ou presque) des expériences négatives (pour ne pas dire dévastatrices) ? » mais « Comment aimer les hommes quand on est une femme hétérosexuelle, une féministe ayant conscience des inégalités systémiques de notre société ? ». INDEED.

« C’est pour­quoi le fémi­nisme nous offre une pers­pec­tive plus ample, qui implique la vie dans sa tota­li­té. Nous par­lons bien sûr d’un fémi­nisme anti­ca­pi­ta­liste, et pas du fémi­nisme d’État créé par les Nations unies et les gou­ver­ne­ments pour enrô­ler des femmes au ser­vice des nou­velles formes du déve­lop­pe­ment capi­ta­liste. »


A lire:

- La magnifique Silvia Federici et sa critique du féminisme d'Etat

- Un beau portrait de Margaret Atwood sur Arte

- Le mouvement Tous Elus pour booster la démocratie

- Les interviews de Socialter pour un tournant radical

- La vie de la révolutionnaire Goliardo Sapienza qui a écrit "L’art de la joie"

- Une amie a lancé ce podcast sur la PMA et la parentalité

- Le Dating virtuel qui devient à la mode dans le NYT

- Tous les Samedis Bob Sinclar mixe sur Zoom à 13h30

- Et puis le sketch des Guignols qui fait un peu froid dans le dos...


Et bon courage à toutes et à tous ceux qui démarrent le Ramadan cette semaine! <3

Peut-être que je devrais me convertir à l'islam pour avoir un sentiment de communauté...




Ce matin, j'ai rêvé que j'étais à Istanbul et que je préparais méticuleusement deux sacs à dos légers pour aller au Japon. Je me voyais passer les contrôles de sécurité et me demander si avec tous les cables, je n'avais pas tout simplement oublié d'empaqueter des habits :))) Et puis je me suis dit que j'achèterai çà en arrivant :) Allez bon week-end!

0 views
  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round